fbpx

Riviera Réalisation rejoint la Fondation avec de très fortes ambitions pour le territoire

Photo : Laurent Garotta (à gauche) et Mathieu Garotta, dirigeants de Riviera Réalisation (Photo © Gaëlle Simon)

 

Riviera Réalisation vient de rejoindre la Fondation Université Côte d’Azur avec une dotation majeure de 500 000 €. Pour cette entreprise familiale en croissance (50 M€ de CA, 40 collaborateurs), le mécénat a toujours été un moyen de rendre au territoire ce que celui-ci lui avait apporté. Et les résultats sont là avec de nombreux prix et récompenses reçus comme une 13e place dans le prestigieux classement « Best Place to Work », catégorie entreprises de moins de 50 collaborateurs ou encore le Grand Prix du Public dans le cadre des Pyramides d’Argent 2021 pour le projet Sudeo. Laurent et Mathieu Garotta, les deux dirigeants du groupe, également membres du FBN dédié aux Entreprises Familiales, partagent leur ambition comme nouveaux administrateurs.  

 

Photo : Exemple de programme à impact mené par Riviera Réalisation, le projet Pré-Gattières, résidence intergénérationnelle de 74 logements 100% sociale sur un terrain communal, développé en partenariat avec la commune, prévu en livraison pour 2024, financé par un « prêt à impact » de la Caisse d’épargne, qui reversera une partie des intérêts à la Fondation « Abbé Pierre ».

 

En quoi la notion de territoire azuréen est-elle importante pour Riviera Réalisation, et pour vous en tant que dirigeant ?

Mathieu Garotta : « Nous sommes une famille niçoise de quatrième génération avec une longue tradition entrepreneuriale. Notre grand-père – Albert – avait fondé une société de construction de chalets préfabriqués installée à Nice. Notre père – Max – a fondé Riviera Réalisation en 1986 avec pour mission de loger les actifs de la région. Cette notion d’accessibilité, notamment en termes de prix sur la Côte d’Azur, est toujours demeurée centrale dans notre approche. Le territoire, qu’il s’agisse du littoral ou de la montagne, est en quelque sorte notre “maison”. Nous avons envie qu’il se développe et rayonne tout en protégeant la richesse de son patrimoine. Cela passe par une implication qui dépasse la mission première de notre entreprise. Car même si elle est salutaire, elle n’est aujourd’hui plus suffisante. Nous souhaitons être présents auprès de tous les acteurs qui partagent cette volonté de développement de notre territoire et de renforcement de sa résilience. Cela passe par notre engagement au sein de la Fondation Université Côte d’Azur ou encore du Stade Niçois dans le domaine du sport. »

 

Notre engagement auprès de la Fondation Université Côte d’Azur représente aussi un signal fort pour les acteurs économiques du territoire. Il se traduit en deux mots : “rejoignez-nous !” car ensemble nous sommes plus forts. »

 

Vous avez effectué vos études aux États-Unis (Laurent) et au Canada (Mathieu) et vous y avez ensuite travaillé pendant plusieurs années. En quoi cela a influencé votre vision de la philanthropie ?

Laurent Garotta : « Nous sommes partis près de 10 ans. Mais l’appel d’air du territoire nous a très vite rattrapés. Cela pour deux raisons principales : perdurer l’héritage familial et aussi vivre dans un lieu qui dispose d’atouts exceptionnels. Cette expatriation nous a apporté une ouverture d’esprit avec l’envie d’intégrer les meilleures pratiques que nous avons découvertes à l’étranger tout en gardant les valeurs profondes qui font la force de notre pays et de ses territoires. Dans le domaine de la philanthropie, cela signifie par exemple de contribuer à rapprocher le monde universitaire de l’entreprise à travers des partenariats public-privé. Le soutien de l’accompagnement des sportifs universitaires de haut niveau est également particulièrement important pour faire grandir les talents de demain. Le soutien majeur de la Fondation Université Côte d’Azur à Margot Chevrier, étudiante en 4e année de médecine et championne de France de saut à la perche (top 10 mondial), montre la voie que nous devons suivre. Les entreprises du territoire ont un rôle déterminant à jouer à travers le mécénat. Il vise à contribuer à l’éclosion de tous ces talents et plus largement de tous les étudiants, chercheurs et projets qui ont besoin de soutien. Notre engagement auprès de la Fondation Université Côte d’Azur représente aussi un signal fort pour les acteurs économiques du territoire. Il se traduit en deux mots : “rejoignez-nous !” car ensemble nous sommes plus forts. »

 

Photo : À l’image du programme UCA Jedi Junior qui cherche aujourd’hui activement des financements (entreprises, particuliers, commerçants), Riviera Réalisation souhaite faciliter le développement d’initiatives à impact (© Gaëlle Simon)

 

Vous avez une approche très concrète de la philanthropie. En quoi est-ce important pour vous ?

Mathieu Garotta : « Nous souhaitons être acteur des projets que nous facilitons. C’est une condition sine qua non. L’objectif est de donner un sens à notre soutien en ayant la capacité de dessiner l’avenir. Nous tenons à remercier la Fondation de nous avoir convié à la remise des Prix d’Excellence Académique 2022, le 24 mai dernier, dans le cadre prestigieux du Théâtre du Grand Château de Valrose. L’émotion de récompenser des talents qui en ont besoin a été immense. Pour les étudiants, c’est une poussée de confiance très favorable. Cela les conforte dans la voie qu’ils ont choisie, dans le cas présent, la création d’entreprise. Pauline Cotinat avec sa startup Viridis ou encore Florian Campredon avec French Acoustics, ont une énergie incroyable que le territoire doit accompagner. Florian, par exemple, soutient une production territoriale dans un secteur très innovant et des circuits courts d’approvisionnement. Riviera Réalisation soutient déjà un programme d’accélération de startups porté par la Fondation. Dans des périodes de lancement déterminantes, ce type de soutien doit permettre à ces jeunes entreprises de se développer pour à terme faire rayonner le territoire. C’est un modèle inclusif de coconstruction de valeur au service du territoire avec les femmes et les hommes qui l’animent. »

Photo : Mathieu Garotta (à gauche), lors de la Remise des Prix d’Excellence Académique le 24 mai 2022 (© Aurélie MACARRI)

 

Laurent Garotta : « Au-delà du soutien financier, nous souhaitons également aider ces entrepreneurs avec des éléments très concrets dont ils ont besoin. Cela passe par du partage d’expérience sur la structuration d’une organisation, le management des équipes, la mise en place de process, l’approfondissement de business model et de business plan. Les porteurs de projets, comme nous pouvons le constater, sont très intéressés par le mentorat, le tutorat et plus globalement par un accompagnement par d’autres entrepreneurs bienveillants, sans complaisance. C’est d’ailleurs l’une des valeurs de Riviera Réalisation. C’est aussi l’objet de toute Fondation. Aider, accompagner, sans attendre quelque chose en retour. »

 

La Fondation doit être consciente qu’il n’y a pas que Laurent et Mathieu qui la soutiennent. Vous avez 40 personnes engagées à vos côtés. »

 

Comment réagissent les collaborateurs de Riviera Réalisation à cet engagement au sein de la Fondation Université Côte d’Azur ?

Mathieu Garotta : « Votre question est particulièrement intéressante car elle permet de préciser que l’essence même de cet engagement est collectif. C’est un projet d’entreprise, porté par les salariés qui a été développé grâce au fruit de leur travail collectif au fil des années. Nous voulons, tous ensemble, aider parce que cela nous rendra fiers. Chacun veut pouvoir dire qu’il participe à cette très belle ambition, au service des personnes du territoire. C’est d’autant plus important que nos collaborateurs habitent sur ce territoire et certains d’entre eux ont des enfants qui étudient à Université Côte d’Azur. La Fondation doit être consciente qu’il n’y a pas que Laurent et Mathieu qui la soutiennent. Vous avez 40 personnes engagées à vos côtés. Ce message, nous souhaitons le partager avec tous les entrepreneurs du territoire, avec l’opportunité de susciter de nouveaux soutiens. »

 

Nous devons tous nous mobiliser pour faire rayonner notre territoire et que les personnes aient toutes les possibilités, via Université Côte d’Azur, de se former, de s’éduquer pour avoir envie, par la suite, de donner en retour ce qu’elles ont reçu. »

 

Photo : Mathieu et Laurent Garotta, particulièrement actifs dans l’écosystème territorial, représentent la troisième génération d’entrepreneurs implantés sur le territoire azuréen (© Gaëlle Simon)

 

En soutenant la Fondation à hauteur de 500 000 euros, vous avez donné un signal fort au territoire. Comment avez-vous validé votre montée dans la dotation de la Fondation ?  

Laurent Garotta : « Cette décision a été prise lors d’un conseil de famille. Pour être très clair, ce n’était pas une question de montant. C’était réellement le sens et l’engagement que nous souhaitions donner. Nous nous sommes posé les questions suivantes : Qu’est-ce que l’on va pouvoir faire pour la Fondation ? Qu’est-ce que l’on va pouvoir donner ? Quel sens cela donne par rapport à notre action ? Aujourd’hui, cet engagement signifie, comme nous le disions précédemment, que nous dépassons la mission première de Riviera Réalisation qui est de loger les actifs de la région. Nous allons plus loin. Nous voulons être acteurs de la performance du territoire. Déjà pour la simple raison que pour loger des personnes, il faut que ce même territoire soit attractif. Que les gens aient envie d’y vivre et de participer à la vie territoriale. »

Mathieu Garotta : « L’angle de l’éducation s’est également révélé un élément clé de notre décision. Nous avons été privilégiés lors de nos études. Et nous nous sommes dits qu’il fallait offrir la possibilité aux personnes de se former sur le territoire, avec des formations de pointe, être également en capacité d’attirer des talents étrangers et qu’ils restent, de faire rester les talents sur le territoire, qu’il s’agisse des entreprises, mais aussi de talents dans le domaine de la culture, du sport… Nous avons l’un des plus beaux territoires du monde. Nous devons tous nous mobiliser pour le faire rayonner et que les personnes aient toutes les possibilités, via Université Côte d’Azur, de se former, de s’éduquer pour avoir envie, par la suite, de donner en retour ce qu’elles ont reçu. »

 

Tout part de la volonté et de l’envie du dirigeant. On ne part jamais du montant. »

 

Quel serait votre conseil à une entreprise – notamment les TPE, PME et commerçants – qui souhaiterait initier une démarche philanthropique ?   

Laurent Garotta : « Il faut que chacun ait bien conscience qu’il n’y a pas de taille ou de montant de chiffre d’affaires qui entre en ligne de compte. Ce n’est pas un club fermé. C’est tout le contraire. Pour prendre notre exemple, Riviera Réalisation a toujours développé des actions de mécénat. Aujourd’hui, nous pouvons renforcer notre soutien financier grâce au travail de nos collaborateurs qui a porté notre croissance. Toutes les entreprises peuvent s’engager dans le soutien de la Fondation Université Côte d’Azur, quelle que soit leur taille. Cela peut commencer par le soutien d’un ou d’une sportive de haut niveau comme Margot Chevrier ou encore par le financement du magnifique programme UCA Jedi Junior avec la fierté de savoir que l’on aide très concrètement un jeune du territoire, aujourd’hui. La dotation de la Fondation est une nouvelle étape. Chacun doit être conscient que toutes ces ambitions, toute ces générosités s’additionnent. Tout part de la volonté et de l’envie du dirigeant. On ne part jamais du montant. Selon nous, seuls l’envie, la volonté et le projet doivent guider la démarche. »

Vous souhaitez soutenir la Fondation ? Vous pouvez effectuer un don en lignenous contacter, ou tout simplement en savoir plus à travers notre présentation.

 

 

Découvrez également dans la thématique
Gaëlle Simon, Fondation Université Côte d'Azur
Partage avec Gaëlle Simon, Photographe
Rencontre avec Stéphane BARDET et Jean-Michel SALA nouveaux administrateurs
Banque Populaire Méditerranée, membre fondateur de la Fondation Université Côte d’Azur
Rencontre avec Michel Cibelly, président fondateur du Groupe Cibelly, membre fondateur de la Fondation UCA